Pourquoi a-t-on inventé la tronçonneuse au 18ème siècle ?
Pourquoi a-t-on inventé la tronçonneuse au 18ème siècle ?
L’histoire de la tronçonneuse ne date pas du 21ème siècle. Elle n’a pas toujours été destinée à couper les arbres. Au 18ème siècle, elle était utilisée comme outil de travail, d’opération, de dissection dans le domaine médical. Quelles sont donc les raisons qui ont conduit à la création de la tronçonneuse au 18ème siècle ? Découvrez ces raisons dans cet article.

Diminution des risques de mortalité pendant l’enfantement

Au 18ème siècle, les méthodes et technologies d’enfantement n’étaient pas aussi évoluées qu’aujourd’hui. À cette époque la césarienne représentait un grand risque en raison du non-développement de la science médicale. L’anesthésie générale et le contrôle des infections n’étaient pas totalement maîtrisés également. Ainsi, lors des accouchements il peut y avoir des complications entraînant parfois la mort de la mère ou celle de l’enfant. À cet effet, l’élargissement du diamètre pelvien de la femme était effectué. Cet élargissement se faisait à l’aide d’un appareil manuel mécanique dont les dentures sont crantées. Ce fut la première tronçonneuse inventée par deux médecins de nationalité écossaise.

Amélioration de la symphyséotomie

La symphyséotomie consiste à sectionner l’os pubien de la femme, afin de rendre l’accouchement plus facile. Pendant des années, avant le 18ème siècle elle a été pratiquée juste avec un couteau. Elle n’était pas précise et procurait une douleur sans nom aux mères. En effet, elle était considérée comme une pratique efficace (aujourd’hui, elle est classée dans la catégorie des pratiques médicales barbares). Ensuite au 18ème siècle, cette section se faisait à l’aide de la tronçonneuse mécanique et manuelle. Suite à l’enroulement de la tronçonneuse tout autour de l’os, le médecin réalise des mouvements de va-et-vient. La finalité, c’est la réalisation d’une coupe précise et régulière sans trop de douleur pour la mère. De plus, cette première version de tronçonneuse fut améliorée et donna naissance à l’ostéotome aussi appelé scie à os. Cet outil effectue une coupe rapide et nette de l’os. Elle a été inventée par un orthopédiste.

Diminution du taux de mortalité pendant les opérations chirurgicales

Pendant le 18ème siècle, la réalisation des actes chirurgicaux n’était pas aussi réussie qu’aujourd’hui. Malgré cela, l’introduction de la tronçonneuse à cette époque dans la médecine a grandement diminué le taux de mortalité. Ce taux était dû au manque de matériels adaptés et aux douleurs que subissaient les patients. De plus, il est dû à l’utilisation des matériaux rudimentaires comme les couteaux pendant les actes chirurgicaux. Ayant servi à la facilité de l’enfantement chez les mères, la tronçonneuse est aussi utilisée pour d'autres opérations chirurgicales. La tronçonneuse atténuait un tant soit peu la douleur que des patients pendant les opérations. Ainsi, cette scie dispose d’une chaîne qui s’actionne tout autour d’une lame de direction grâce à une manivelle. Elle permet la réalisation de tours sans fin, de faciliter toutes sortes d’opérations chirurgicales.

Pour des dissections

La dissection avant le 18ème siècle était effectuée avec des outils rudimentaires. En effet, la dissection consiste à ouvrir un corps humain, animal ou végétal selon un procédé bien défini. Au cours de cette ouverture, certains organes ou certaines parties du corps de l’être seront coupés ou sectionnés. Ayant vu l’utilité de l’ostéotome de Bernhard Hein au 18ème siècle, la tronçonneuse fut introduite parmi les accessoires pour la dissection. Tout ceci afin de rendre la dissection plus aisée et plus ou moins précise en termes de coupure d’os. La vivisection est plus compliquée, car la cible est encore vivante pendant la dissection. La scie à os est idéalement utilisée afin d’avoir un résultat net et rapide. À cause de sa grande maniabilité la tronçonneuse a été grandement utilisée pendant le 18ème siècle. Elle représentait un objet très évolué et très pratique en raison des problèmes auxquelles elles répondaient.

Du 18ème siècle à nos jours

La tronçonneuse a évolué selon les années, les siècles. Au 18ème siècle, elle a apparu pour répondre à des problèmes dans la médecine. Elle a apporté assez de soulagements à plusieurs personnes à cette époque. Aujourd’hui, l’évolution de la science, a rendu désuète, l’utilisation de la tronçonneuse dans le monde de la médecine. Cependant de nos jours, elle est sollicitée pour couper des arbres, arranger les plantations, faire des élagages. Le but de son utilisation a changé. Les raisons de son invention et son utilisation au 18ème siècle ne sont plus d’actualité. Ces bienfaits au 18ème siècle sont considérés comme sauvages de nos jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.